Une préparation en douceur



La maternité provoque en vous de profonds changements. Psychiquement, vous vous sentez différente, vous avez sans doute le sentiment que votre vie change, qu’elle prend une autre dimension. C’est sans doute un des moments où vous serez le plus disponible pour découvrir les bienfaits et l’intérêt du yoga. Il va vous permettre de développer votre sensibilité et de mieux préparer la naissance de votre futur bébé. Il faut savoir qu’une bonne préparation à la naissance par le yoga se fait en douceur et sur plusieurs mois. L’idéal
étant d’en pratiquer un peu chaque jour. Ainsi vous obtiendrez la détente, le contrôle de la respiration, la connaissance des mécanismes physiques et psychiques qu’il vous promet.
Si vous êtes débutante, ne vous imposez aucun temps précis d’exécution des postures et cherchez toujours la position de départ la plus confortable.

Respirez puis bougez

Tout exercice commence par une prise de conscience de votre respiration. Assise en tailleur, un pied près du pubis, l’autre pied s’emboîtant dans la cheville du premier, étirez la colonne vertébrale, ouvrez bien votre poitrine vers l’avant, vos bras et vos mains sont détendus, le visage aussi. Posez d’abord vos mains sur vos genoux, paumes vers le ciel. Respirez par le nez et observez les mouvements de votre corps sous l’effet de la respiration : le buste s’ouvre à
l’inspiration, se détend à l’expiration. Concentrez-vous et visualisez votre diaphragme, puis estimez son périmètre. Respirez ainsi plusieurs minutes calmement et régulièrement. Pensez à votre bébé. Puis entraînez-vous à l’expiration la plus ample possible en prolongeant l’expulsion de l’air au maximum. Vous devez sentir votre diaphragme se relâcher vers le haut.

yoga

yoga 2

 

yoga 3

 

yoga 4

 



fecondation, fécondation in vitro, placenta, foetus 4 mois, foetus 1 mois, attendre bebe, evolution foetus, foetus de 7 mois en image, appareil genital feminin fecondation, attendre un bebe.