Dès que vous vous sentirez à l’aise, utilisez la toilette comme un temps riche d’échanges, de plaisir et de tendresse partagés.

  • Le nez: tant que l’enfant ne sait pas se moucher (c’est-à-dire jusqu’à 2 ans ou 2 ans et demi), il faut vérifier la propreté de ses narines. Introduisez doucement dans la narine un petit coton roulé et humidifié de sérum physiologique (pas de coton-tige). En éternuant, l’enfant se mouche.
  • Les oreilles: procédez toujours avec un petit coton roulé à sec, sans l’enfoncer trop loin dans le conduit auditif, une à deux fois par semaine. N’oubliez pas l’arrière du pavillon. N’utilisez jamais de bâtonnets, vous risqueriez de favoriser la formation d’un bouchon ou de blesser le fond de son oreille.
  • Les yeux: pour chaque œil, utilisez un coton hydrophile légèrement mouillé de sérum physiologique, que vous passez du coin interne de l’œil vers l’extérieur.
  • Les ongles: mieux vaut ne pas trop y toucher le premier mois car vous risquez de traumatiser la matrice de l’ongle. Pour arrondir les ongles pointus qui peuvent blesser bébé lorsqu’il touche son visage, coupez l’ongle délicatement et pas trop court.
  • La peau: en réalité, la meilleure façon de laver, en douceur, la peau d’un bébé est d’utiliser un savon naturel, type savon de Marseille, qui se rince à l’eau. L’usage répété des laits de toilette nuit, à la longue, à l’équilibre de la peau.
  • Les organes génitaux: ils se nettoient avec une compresse simplement mouillée d’eau. Pour les petites filles, écartez les petites lèvres et lavez dans le sens du méat vers l’anus. Pour les petits garçons, ne décalottez pas le prépuce. Une bonne hygiène suffit à éviter toute infection.

Un décalottage précoce est douloureux et inutile. Il est préférable d’attendre que cela se fasse naturellement. Les médecins pensent que la couverture du gland par le prépuce protégerait des infections dues à l’urine pendant la période où l’enfant n’est pas propre. Ils conseillent d’enlever le smego, sécrétion séborrhéique qui pourrait être un foyer d’infection, mais pas avant six mois.

  • Les soins du cordon: en général, la chute du cordon ombilical survient entre le huitième et le dizième jour. S’il n’est pas tombé à votre sortie de maternité ou si la cicatrisation n’est pas terminée, il faut le nettoyer avec une compresse imbibée d’alcoot à 60°, puis faire un petit pansement avec une compresse stérile maintenue par un filet ombilical ou, plus simplement, par un sparadrap hypoallergénique. Après la chute du cordon, vérifiez l’état de la plaie et nettoyez-là.

Appliquez ensuite de l’éosine avec un coton-tige. Laissez un pansement tant que la plaie n’est pas cicatrisée.

Premier bain

Le bain du nouveau-né se pratiquait bien avant la méthode Leboyer puis qu’on le retrouve dans les textes de Montaigne et de Cervantes. Ce serait une coutume tzigane.
Deux écoles s’affrontent pour savoir quand doit avoir lieu le premier bain.
Selon certains médecins, on peut le donner dès les premiers jours. Pour d’autres, mieux vaut attendre la cicatrisation complète de l’ombilic. En revanche, aucune consigne médicale ne recommande plus le bain du matin ou celui du soir. Tout est question de convenance personnelle, le bain du soir ayant toutefois des vertus
calmantes. Seule précaution : il faut  baigner bébé avant les repas. Après, cela peut gêner sa digestion. Pour un bébé, l’hygiène du bain est indispensable.

La couche sous-cutanée de la peau est mince, son pouvoir absorbant
important et sa circulation sanguine très superficielle. De plus, la peau d’un bébé respire deux fois plus que celle d’un adulte. Il est donc essentiel de nettoyer régulièrement les pores de cette peau fragile. L’eau est à 37 °C, la salle de bain à 22 °C minimum.
Préparez tout ce dont vous aurez besoin: linge du change, serviette,
savon. Lavez-vous les mains minutieusement. Déshabillez l’enfant et
nettoyez-lui soigneusement le siège.
Puis savonnez-le tout doucement, avec un gant ou avec vos mains, sur tout le corps; commencez par le cou, sans oublier les replis, puis frottez les bras, le thorax, le ventre, les fesses et les jambes. Une main sous la nuque, l’autre sous les cuisses, glissez-le dans l’eau.

Si vous êtes décontractée, il le sera aussi. Jusqu’à 3 ou 4 mois, profitez-en pour lui savonner la tête. Bébé transpire beaucoup et son cuir chevelu a tendance à être gras. Le bain d’un nourrisson n’excède pas 5 minutes.
Les laits peuvent être utilisés sur tout le corps à l’exclusion des fesses où ils peuvent laisser un film gras souvent responsable de l’érythème. Si l’eau et le savon ne vous semblent pas assez sophistiqués, utilisez des serviettes nettoyantes prêtes à l’emploi, pratiques et sans danger. Les eaux de toilette sont à la mode. C’est toujours agréable d’avoir un bébé qui sent bon.
Choisissez-en une sans alcool pour respecter le pH de la peau. N’utilisez le talc qu’avec parcimonie, jamais sur les fesses, et prenez son de bien l’étaler pour adoucir les plis de la peau.

Le choix des changes

Achetez des couches parfaitement adaptées au poids de votre enfant, ni trop petites ni trop grandes. Pour éviter les fuites, rentrez la ceinture du change à l’intérieur et veillez à ce que la brassière ou la chemise de votre bébé passe bien au-dessus. Différentes marques proposent des modèles filles et des modèles garçons, différence tient au positionnement du coussinet d’ouate renfermant le produit absorbant: il est situé plus naut que le milieu de la couche pour le garçon, et au centre pour la petite fille.

Ailleurs, dans le monde

Les Françaises, qui utilisent dans leur quasi-totalité des changes jetables pour bébés, ont complètement délaissé les changes en tissu. Vis-à-vis des progrès technologiques qui leur sont proposés, elles se placent, avec les Japonaises, dans le peloton de tête de la modernité et de l’exigence.
Au Japon, sans nul doute, les femmes méritent une palme pour l’attention qu’elles portent à leur enfant. Une maman japonaise change son bébé en moyenne toutes les deux heures. Ces habitudes sont liées à l’importance accordée à l’hygiène et au confort des bébés.
Aux USA, les mères sont encore fidèles, dans leur majorité, aux couches en tissu.
Cela s’explique notamment par le fait qu’il existe dans ce pays des services de location de couches en coton; elles sont relevées à domicile chaque semaine puis livrées propres la semaine suivante.

 



fecondation, fécondation in vitro, placenta, foetus 4 mois, foetus 1 mois, attendre bebe, evolution foetus, foetus de 7 mois en image, appareil genital feminin fecondation, attendre un bebe.