Aujourd’hui, dans les secondes qui suivent l’expulsion, votre bébé est placé contre vous. Peau à peau, vous faites connaissance. Vous serez étonnée de sa vivacité, de son attention. On voit même des bébés assez vigoureux pour grimper le long ducorps de leur mère à la recherche du sein nourricier. Si vous lui parlez, il va tout naturellement tourner sa tête vers vous II est calme et tranquille dans sa première découverte du monde.
Certains bébés, par contre, paraissent agités ou tendus, c’est souvent la conséquence d’un accouchement long et pénible.
Dans quelques heures, votre bébé aura retrouvé son calme. Pour préserver les instants de communication intense, le personnel médical se fait discret. Vous allez le caresser, le blottir contre vous et le découvrir.

Une mutuelle découverte

Comme tous les bébés lorsqu’ils naissent, il est couvert d’une substance grasse blanche, le vernix caseosa. On pense qu’il est là pour protéger la peau des éléments salés du liquide amniotique. Deux théories s’affrontent quant à l’importance de cette protection naturelle.
Pour certains, l’enfant doit en être débarrassé au moment de sa toilette. Pour d’autres, il faut attendre un peu pour que la peau bénéficie de l’apport en vitamines de cette substance.
Généralement, le nouveau-né a la peau mate. Son corps a une morphologie particulière: l’abdomen est volumineux, le dos est droit et la colonne vertébrale bien rectiligne. Mais le thorax est étroit car l’enfant n’a pas encore fait travailler à plein ses poumons. De plus, il ne se soulève pas régulièrement parce que la respiration d’un nouveau-né est irrégulière dans sa fréquence comme dans son amplitude. Cette respiration est essentiellement abdominale
et se fait uniquement par le nez.

Entrée dans la vie

Les jambes du bébé sont incurvées, ses pieds peuvent être étonnamment tournés vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Cela est dû à la position peu confortable du fœtus dans les tout derniers
mois de vie utérine. Petit à petit, le bébé « expérimente » la respiration aérienne et gonfle progressivement ses poumons.
Après quelques minutes de tendresse, le médecin ou la sage-femme le libère du cordon ombilical. Cet acte a souvent une grande valeur symbolique, aussi dans certaines maternités il est accompli par la mère ou par le père.
Si la jeune maman a décidé d’allaiter, la plupart des maternités préconisent aujourd’hui la mise au sein précoce. Cette première tétée a deux vertus : elle est souvent la garantie d’un bon démarrage de la lactation et elle provoque des contractions qui aident au décollement
du placenta.

Le colostrum, le « premier lait »

Lors de la première mise au sein de votre bébé, ce n’est pas véritablement de lait que vous allez le nourrir, mais de colostrum, un liquide jaune orangé, épais et peu abondant. Il est très riche en protéines, en sels minéraux et en éléments immunitaires. On lui reconnaît une action anti-infectieuse majeure, et des vertus laxatives, car il aide le nourrisson à évacuer le méconium, matière verdâtre qui obstrue son tube digestif durant sa vie fœtale.
Au troisième jour de la lactation, le colostrum est remplacé par un lait de « transition », enfin suivi du lait « nature » dont la composition se fixe au 20e jour de l’allaitement et varie au cours d’une même journée.

La douceur de l’eau

Même si le bain n’a pas tout à fait le rôle de « passage » que lui ont attribué les adeptes de la naissance sans violence, il reste pour l’enfant un moment de détente et de tendresse. Il semble que la plupart des bébés apprécient la caresse de l’eau tiède sur leur peau. Pour la première fois, ils étendent largement bras et jambes; leur
visage reflète alors un bonheur certain.
Mais le bain du nouveau-né n’est pas uniquement le rappel
du confort amniotique.
Ce rôle est souvent attribué au père. Il peut alors tout à loisir observer son bébé se détendre, bouger, le regarder lorsqu’il lui parle, les seuls mouvements étant ceux de l’eau agitée par l’enfant. Ce bain, une fois les premiers soins pratiqués, dure 5 à 8 minutes, l’enfant
trempant dans l’eau, sans le laver pour lui laisser sa protection de vernix.



fecondation, fécondation in vitro, placenta, foetus 4 mois, foetus 1 mois, attendre bebe, evolution foetus, foetus de 7 mois en image, appareil genital feminin fecondation, attendre un bebe.