Vous pourrez reprendre quelques mouvements de gymnastique dans les semaines qui suivent l’accouchement, à condition qu’ils soient doux. Vous ne devez néanmoins jamais oublier que le meilleur moyen de retrouver votre forme est d’abord de vous reposer le plus possible. Cette gymnastique douce peut même se faire allongée sur votre lit.

  • Mouvements de mains: joignez les deux mains à la hauteur du menton. Faites claquer les paumes sans disjoindre le bout des doigts. Répétez l’exercice 10 à 15 fois de suite.
  • Mouvements de bras : croisez les avant-bras sur le ventre, de manière à ce que l’intérieur des deux poignets soient en contact ; montez les bras ainsi réunis le plus loin possible derrière la tête, le poignet du dessous poussant celui du dessus qui résiste. Inversez les poignets tous les dix mouvements.

Les abdominaux

Il peut être difficile de faire des abdominaux dans les premiers jours après l’accouchement, surtout s’il y a eu une intervention chirurgicale, même aussi bénigne que l’épisiotomie. Dans ce cas, le ventre peut toujours être remis en forme par des massages:
effleurez très légèrement l’abdomen du bout des doigts en partant du pubis et en remontant jusqu’aux seins, puis continuez progressivement du milieu du ventre vers les hanches.
Ces massages sont encore plus efficaces lorsqu’ils sont effectués avec une crème ou une huile pour le corps. Si l’accouchement s’est déroulé sans incident, vous pouvez très vite travailler vos abdominaux en douceur.
Ce premier exercice est facile et vous pouvez le pratiquer allongée:

  • Fléchissez les jambes en les remontant sur le corps, serrez les talons et les genoux puis contractez les muscles fessiers; relâchez et recommencez une quinzaine de fois en alternant contraction des muscles fessiers et des muscles du périnée tout en rentrant le ventre.

L’exercice suivant est un peu plus violent, aussi est-il préférable de le programmer cinq ou six jours après l’accouchement:

  • Allongée sur le dos, les mains croisées derrière la nuque, soulevez légèrement le buste; faites des mouvements amples de pédalage, la cuisse décollant bien du sol. Pour varier cet exercice, par un mouvement de torsion du buste, amenez le coude droit et touchez le genou gauche, et inversement. Recommencez une trentaine de fois.

Attention, les exercices classiques de musculation du ventre ne sont pas adaptés à une future maman, ils risquent notamment de contrarier les exercices indispensables à la remise en forme du périnée qui doit précéder la remise en forme des abdominaux.

Les fesses et les cuisses

De retour à la maison, voici un truc de kinésithérapeute pour faire travailler les fesses et les isses sans s’en apercevoir: mettez à vos chevilles des petits bracelets-haltères de 500 g vaquez à vos occupations, ainsi lestée, 1 heure ou 2 par jour. Marchez le plus souvent possible sur la pointe des pieds.

Les jambes

Il est essentiel pour une jeune accouchée d’activer la circulation de ses jambes. Le massage reste sans doute l’exercice le plus simple et le moins fatigant. Encore une fois, il est plus efficace accompagné d’une crème ou d’une huile dite délassante.

  • Remontez simultanément de chaque côté de la jambe les deux mains en effleurant la peau. Ce geste ressemble à celui que l’on fait en enfilant des bas.

De même, il est utile de masser ses pieds : massez doucement la voûte plantaire et effleurez les chevilles à l’aide des orteils. Le travail de la voûte plantaire se réalise aussi en faisant rouler sous les pieds une bouteille ou une barre ronde.

  • Enfin, prenez l’habitude de faire travailler vos chevilles en leur donnant un mouvement ample de rotation et en changeant de sens toutes les cinq rotations. Cet exercice se réalise jambes tendues, légèrement soulevées du sol, la pointe du pied tendue.

Attention, tous ces exercices se font les jambes écartées et sont à proscrire dans les quinze premiers jours après l’accouchement, surtout si vous avez eu une épisiotomie.

La respiration

Dernier point pour compléter cette gymnastique douce : travaillez la respiration. Reprenez les exercices de respiration abdominale appris au cours de la grossesse. Gonflez d’air votre ventre, chassez cet air vers la poitrine et expirez en creusant le ventre.
Veillez à ce qu’expiration et inspiration soient d’amplitude égale et si possible augmentez-la au fur et à mesure.

Juste un peu de temps

Tous les exercices qui ne demandent pas à ce que vous soyez allongée, et qui ne mettent pas en action de manière trop voyante les bras et les jambes, peuvent être faits tout au long de la journée.
C’est une habitude de mise en forme que vous pouvez appliquer dans votre vie quotidienne bien des mois après votre accouchement.
Il vous faudra attendre encore un peu pour reprendre un sport, à l’exclusion de la marche et de la natation qui, si elles sont pratiquées tranquillement, sont recommandées après
comme avant bébé.