À neuf mois, votre bébé est presque prêt. Certains de ses organes fonctionnent bien, d’autres sont encore au ralenti et quelques-uns ont besoin d’attendre qu’il vive indépendant, à l’air libre, pour commencer à fonctionner.

Des organes sur le point de fonctionner

Pour la plupart des organes, la naissance sera un choc, suivi d’une lente maturation au cours des premiers mois, voire des premières années de la vie.

  • Le cerveau est parfaitement constitué ; il a une taille considérable par rapport au reste du corps, représentant un dixième du poids total du fœtus. Mais le système nerveux est loin d’être entièrement achevé.Toutes les cellules nerveuses sont là, mais elles ne possèdent pas toutes leurs fonctions et la myélinisation des fibres nerveuses n’est pas encore achevée : il leur faudra deux ans pour être prêtes!
  • Les poumons contiennent leur arbre d’alvéoles ; celles-ci sont recouvertes d’une matière grasse qui empêche qu’elles ne se rétractent, le surfactant. Les poumons sont matures et l’air, en pénétrant à l’intérieur à la première inspiration, va déplisser complètement les alvéoles pulmonaires et mettre en route les muscles respiratoires.
  • Le cœur bat à 120-160 pulsations/min, mais sa morphologie est bien particulière: oreillette gauche et oreillette droite communiquent par le trou de Botal. Celui-ci se refermera au moment de la naissance lorsque les poumons se rempliront d’air.

Des fonctions en place

  • La circulation sanguine est aussi bien particulière. L’apport en oxygène et l’évacuation du sang ne se font que par l’intermédiaire du placenta, et la circulation est possible grâce aux vaisseaux du cordon ombilical ; le sang du fœtus ne passe ni par les poumons ni par le foie. Cette circulation sanguine s’établira normalement au moment de la naissance, par l’apport d’air et la coupure du cordon ombilical.
  • L’appareil urinaire est en place. Les reins ont commencé leur rôle de filtre mais ils devront devenir matures pour remplir pleinement leur fonction, notamment en acquérant la capacité de concentrer les urines.
  • L’appareil digestif est une véritable miniature. L’œsophage est très court. L’estomac a une capacité de 30 à 40 cm*. Le muscle qui ferme la communication entre l’œsophage et l’estomac est peu développé, ce qui explique la tendance facile a la régurgitation chez le nourrisson.
  • Ses intestins sont remplis de méconium, qui sera expulsé lors des premières selles. Sur le plan des sens, il est parfaitement équipé pour bien entrer dans la vie.

Des sens fonctionnels

  • La vision est floue dans l’ensemble, mais nette à 20 cm de distance. Il ne possède pas encore la possibilité d’accommoder.
  • L’audition est tout à fait fonctionnelle. Il reconnaît la voix de ses parents et a déjà mémorisé un certain nombre d’intonations.
  • L’équilibre existe. Il est déjà prêt pour la station debout.
  •  Son goût n’est guère développé, mais il distingue l’amer du sucré. Ses papilles gustatives n’ont plus qu’à apprendre.
  • Le toucher est aussi parfaitement fonctionnel, et il est particulièrement sensible autour de la bouche.
  • L’odorat est sensible ; le bébé aura, à la naissance, une prédilection pour l’odeur de sa mère.

Un physique de « bébé »

  • La structure osseuse est terminée, seuls ne sont pas soudés les os du crâne pour faciliter le passage de la tête lors de l’accouchement. Il subsiste deux espaces, les fontanelles, une au-dessus du crâne, l’autre à l’arrière. Elles se fermeront dans les mois qui suivent la naissance.
  • Une peau rosée ; le duvet, le lanugo, qui le couvrait est pratiquement tombé. Certains bébés garderont jusqu’à leur naissance quelques petits poils sur la nuque ou sur les épaules. Le vernix, cette substance grasse et blanchâtre qui le recouvre et le protège commence à se diluer dans le liquide amniotique. Il s’est arrondi, ses fesses sont plus grosses que sa tête et il va encore grossir de 20 à 30 g par jour au cours du mois et son poids de naissance va osciller entre 2,8 kg et 4 kg. La moyenne des bébés se situe à 3,2 kg pour 48 à 52 cm.

En position de plongeur

Dans 25 % des cas, l’enfant s’est déjà placé tête en bas au cours des derniers mois de la grossesse. Mais il peut aussi choisir d’adopter cette position dans les semaines qui précèdent taccouchement. Il naîtra tout à fait normalement, le haut du crâne sortant le premier.
4 à 5 % des bébés ne se retournent pas et naissent donc par le siège. On parle de siège complet lorsque le bébé arrive par les pieds, et de siège décomplété lorsque ce sont les fesses qui sortent les premières.

L’accouchement peut se faire normalement si la mère a un bassin assez large pour permettre son passage ou si le bébé est petit. Le diagnostic du siège est toujours fait avant la naissance et entraîne parfois la prescription d’une césarienne.



fecondation, fécondation in vitro, placenta, foetus 4 mois, foetus 1 mois, attendre bebe, evolution foetus, foetus de 7 mois en image, attendre un bebe, contraception.




la taille de lembryon à 2mois et demi de grossesse, femme accouche, sortie du foetus, taille foetus 4 mois.