Si la silhouette s’alourdit, s’il devient parfois difficile de se sentir séduisante, il reste cependant un atout non négligeable pour l’affirmation de sa féminité: le visage et le jeu du maquillage. Le teint d’une future maman est souvent resplendissant, pourquoi ne pas en profiter? Il est préférable que vous abandonniez les fonds de teint,
qui ont toujours tendance à accentuer les cernes et les marques de fatigue, au profit de crèmes hydratantes teintées, beaucoup plus faciles à appliquer. Leur utilisation ne vous dispense toutefois pas d’utiliser comme base une crème hydratante ou anti-rides que vous laisserez bien absorber par la peau avant d’appliquer la crème teintée.

Avoir bonne mine

Si vous avez eu la main un peu lourde et que votre visage brille, attendez 2 à 3 min que la crème ait bien pénétré, puis éliminez le surplus à l’aide d’un papier absorbant en appuyant légèrement sur les ailes du nez, le front et le menton. Si votre peau a tendance
à être brillante, choisissez une formule « allégée ».
Certains fonds de teint ont été formulés pour ne pas obstruer les pores de la peau et pour combattre les brillances. Avant leur application, posez sur votre peau une crème pour peau grasse et à tendance acnéique. Elle limitera la production de sébum et de bactéries. N’hésitez pas à accentuer votre bonne mine par un peu de blush en crème, il est plus discret qu’en poudre. Choisissez-le un peu doré, un ton au-dessus de la carnation naturelle de votre peau.
Pour les yeux, la simplicité: poudre à paupière beige ou légèrement rosée, mascara foncé (noir, vert, gris ou marron). Pour les agrandir, un trait d’eye-liner, du milieu de la paupière au bord extérieur. Pour les lèvres, utilisez votre couleur habituelle en choisissant peut-être
un ton un peu plus doux.

Des senteurs fraîches et légères

Côté parfum, préférez à cet instant de la vie les senteurs fraîches, fleuries ou citronnées.
Attention, les futures mamans transpirant beaucoup, certains parfums peuvent virer.
Vous pouvez encore avoir l’impression que votre parfum ne tient pas. C’est en fait votre odorat qui, sous l’effet des hormones, diminue ou se transforme.
C’est pourquoi certaines odeurs semblent inexistantes alors que d’autres deviennent dérangeantes. Tout rentrera dans l’ordre après votre accouchement. N’hésitez pas à glisser dans votre sac un déodorant ou un brumisateur d’eau minérale, c’est idéal pour
vous rafraîchir dans la journée.

Cheveux de nature changeante

Beaucoup de femmes constatent que leur grossesse améliore la nature de leurs cheveux: ils sont moins secs, moins fourchus grâce à l’apport d’œstrogènes; la chute normale de remplacement est également ralentie, leur donnant un plus joli volume.
Mais certaines, qui avaient déjà une nature de cheveux gras, voient, au contraire, leur problème s’accentuer.
Le traitement est simple: des lavages fréquents avec un shampooing doux, non ionique.
Dans la mesure du possible, évitez la chaleur du sèche-cheveux qui renforce le phénomène des cheveux gras.
Mais quel que soit l’aspect de vos cheveux, et contrairement à ce que
l’on raconte, teinture, décoloration ou permanente ne sont en rien
déconseillées pendant la grossesse.