Les infections: attention danger!



Un certain nombre d’infections peuvent se transmettre de la mère à l’enfant. Il est d’autant plus important de les connaître qu’elles ne se manifestent pas toujours visiblement chez la mère, alors qu’elles sont parfois redoutables pour l’enfant.
Le mode de transmission peut se faire de différentes manières. Le virus, la bactérie ou le parasite, présents dans le sang de la mère, peuvent franchir la barrière placentaire et atteind le futur bébé. En fin de grossesse, la contamination se fait parfois aussi par les voies génitales de la mère, le virus ou la bactérie atteignant le liquide amniotique. L’infection peut encore se transmettre au cours de l’accouchement par contact avec les voies génitales.

  • Parmi les maladies bactériennes qui peuvent toucher le fœtus, le germe de la listériose est assez fréquent, puisqu’il est décelé dans une grossesse sur deux cents. Cette maladie, bénigne pour la mère, est grave pour le foetus. Mais si elle est détectée à temps, un traitement à base d’antibiotiques mettra l’enfant à l’abri.
  • Les atteintes de la syphilis sont aussi à surveiller. La recherche de son germe est obligatoire avant le 3e mois. En effet, le germe de cette maladie ne passe pas la barrière placentaire avant le 4e mois de gestation et, reconnu à temps, il est combattu par un traitement à base d’antibiotiques avant qu’il y ait contamination de l’enfant.
  • Autre virus redoutable, la rubéole (p. 26), surtout si la maladie survient au cours du premier trimestre de grossesse – 90 % des femmes sont aujourd’hi immunisées contre la rubéole soit parce qu’elles ont eu la maladie, soit pan qu’elles ont été vaccinées. Pour les 10 % restantes, il est recommandé de contrôler leur sérologie à la rubéole tous les mois au cours des six premiers mois.
  • L’herpès peut se manifester pendant la grossesse. Le danger réside surtout lors de la poussée, au moment de l’accouchement, car il y a risque majeur de contaminât pour l’enfant à partir des sécrétions de la mère. Une césarienne est alors décidée.
  • La varicelle est souvent dangereuse pour le développement du foetus si elle atteint la mère au cours du premier trimestre de la grossesse. Elle est également ennuyeuse si elle survient quelques jours avant l’accouchement, l’enfant risque alors de souffrir de varicelle néonatale. Votre médecin a, à sa disposition, des traitements de prévention protégeant le futur bébé.

La fièvre doit toujours être prise au sérieux et demande une consultation qui sera rassurante dans la grande majorité
des cas. 

Les infections urinaires

Parmi les autres causes de fièvre, il faut craindre les infections urinaires, là encore elles commencent par une fièvre légère qui va monter en puissance. À la fièvre, s’ajoute parfois cystite, plus ou moins douloureuse. Les infections urinaires se reconnaissent plus facilement si les urines deviennent troubles. Une analyse en laboratoire (examen cytobactériologique) déterminera les microbes responsables, colibacilles ou entérocoques.



fecondation, fécondation in vitro, placenta, foetus 4 mois, foetus 1 mois, attendre bebe, evolution foetus, attendre un bebe, contraception, placenta schéma.