Les dernières minutes avant la naissance



La tête de l’enfant est dans la partie basse du vagin, l’enfant poursuit sa descente, il atteint la vulve dont la fente s’élargit, le périnée est au maximum de sa tension.
La tête du bébé est enserrée dans un anneau musculaire, c’est le moment où la sage-femme, ou le médecin, va intervenir. On demande à la mère de cesser ses efforts, de ne plus pousser, afin de ne pas brusquer la sortie de l’enfant, ce qui risquerait de provoquer une déchirure du périnée.

Les gestes de l’accoucheur

Ensuite, l’accoucheur sort l’enfant millimètre par millimètre avec une extrême douceur, tout en le maintenant. Lorsque la tête est dégagée, il aide au passage du reste du corps, notamment des épaules et des bras. Il dirige la tête du bébé vers le bas pour libérer une épaule, puis vers le haut pour dégager l’autre côté. Le reste du corps jaillit alors littéralement en quelques secondes, c’est toujours un moment d’une très grande intensité pour la mère.
Dans certaines maternités, on propose â la maman de sortir elle-même son bébé, parfois c’est un geste qui est laissé au père, bien sûr sous le contrôle de la sage-femme. Si la future maman le demande, on place un miroir en face d’elle pour lui permettre d’assister à la
naissance de son bébé. L’apparition du sommet du crâne et des cheveux est un réel instant de bonheur.
Ainsi se passe la naissance d’un enfant se présentant tête en bas, en position dite céphalique, le crâne en premier. Selon que l’enfant est tourné sur la gauche ou sur la droite, que son occiput est dirigé vers l’avant ou vers l’arrière, sa position sera définie droite antérieure,
droite postérieure, gauche antérieure ou gauche postérieure. La naissance d’un enfant dans une autre position demande de la part de la sage-femme ou du médecin accoucheur d’autres gestes.

La première rencontre

L’enfant est très souvent placé sur le ventre de sa mère et c’est l’instant délicieux de la première rencontre. L’expulsion d’un premier enfant dure environ 30 minutes, beaucoup moins pour un second. L’effort du travail et de l’expulsion ainsi que la douleur entraînent
des modifications importantes du rythme cardiaque.
Tout en restant dans des normes comparables à celles d’un effort sportif, le rythme cardiaque s’accélère au début du travail pour rester constant au cours de la dilatation et des contractions. Sa fréquence augmente encore lors de l’expulsion pour redevenir tout a fait
normale 10 minutes après l’accouchement.

Couper le cordon

Au moment de la naissance, le bébé est toujours relié au placenta par le cordon ombilical.
Celui-ci est coupé une fois que l’enfant est entièrement sorti. Selon les pratiques médicales, il est coupé plus ou moins rapidement après la naissance. Il cesse de fonctionner à la première inspiration d’air du bébé.
Sous l’effet de l’augmentation de la pression de l’oxygène, il se ferme
coupant ainsi la circulation sanguine.
Il ne bat plus. Pour couper le cordon ombilical, le médecin ou la sage-
femme place deux pinces sur celui-ci dans la partie la plus proche de l’abdomen du bébé. Elles ont pour but d’éviter tout saignement des artères et de la veine ombilicale au moment de leur section. Le cordon est coupé et badigeonné d’un produit antiseptique. Au moment des soins après la naissance, le cordon sera recoupé à 1 cm du nombril, puis le médecin (la sage-femme ou la puéricultrice) préparera la cicatrice en posant une pince spéciale.

De l’utilité du laxatif

Le laxatif que l’on vous a fait prendre en arrivant â la maternité a pour fonction de vider l’intestin et notamment l’ampoule rectale de son contenu pour éviter que toute matière fécale ne soit expulsée sous la pression de la tête du bébé lorsqu’elle est dans le vagin. Il arrive encore que l’on sonde la vessie avant l’expulsion afin d’éviter une
trop grande pression de la tête de l’enfant sur une vessie pleine qui devient alors douloureuse.

Petit ou gros bébé

Les bébés dont le poids de naissance est de moins de 2,5 kg représentent 10 % des naissances. Ce sont des nourrissons plus fragiles que les autres, souvent malades, accusant parfois des retards ultérieurs sur le plan du développement psychomoteur. Ce dernier point est dû sans doute au fait que c’est pendant les dernières semaines de vie fœtale, celles où l’enfant grossit le plus, que se construit notamment le système nerveux et que se développe le cerveau. En revanche, sont considérés comme des bébés particulièrement gros ceux qui dépassent 3,8 kg à la naissance. Ils sont souvent très rouges et leur foie est plus développé que la normale.
Leur démarrage n’est pas toujours facile et demande des traitements appropriés.

Derniers soins

Après la délivrance, vous ne regagnerez pas immédiatement votre chambre. Vous resterez environ 2 heures encore en salle de travail. Mais rassurez-vous, vous vous y sentirez bien, tout à la joie de découvrir votre bébé. Vous baignez d’autant plus dans le bonheur que votre organisme sécrète alors des endorphines. Peut-être aurez-
vous un peu froid, peut-être sentirez-vous quelques frissons, une couverture vous sera alors d’un bon réconfort. La sage-femme viendra vous examiner régulièrement pour vérifier que votre utérus se contracte bien, qu’il est bien dur. Elle contrôlera également votre tension et regardera vos pertes sanguines. Il se peut qu’elle presse
sur votre abdomen en poussant l’utérus vers le bas pour aider à l’évacuation d’éventuels caillots de sang. Ce n’est pas très agréable, mais ce geste est indispensable pour prévenir des hémorragies qui peuvent devenir graves.

 



fecondation, fécondation in vitro, placenta, foetus 4 mois, foetus 1 mois, attendre bebe, evolution foetus, foetus de 7 mois en image, contraception, attendre un bebe.




vagin presentent la sortie du bebe, sortie de bebe dans le vagin, content, la sortie du bébé du vagin, la vulve enflent avant accoucher, le sortie du bebe dans le vulve.