Ala maison, vous allez retrouver les tâches ménagères auxquelles vont s’ajouter les soins au bébé. La plupart des jeunes mamans sont partagées entre la joie de quitter la maternité pour être enfin en famille et l’angoisse des premières expériences solitaires de maternage. En général, très vite, elles se sentent heureuses et débordées. Le plus délicat est de se caler sur le rythme du bébé.
Les pleurs et le biberon de nuit raccourcissent considérablement le repos. Le jour, bébé dort beaucoup mais demande pourtant une vraie disponibilité, toutes les trois heures environ, pour ses repas. Tétées, changes, petits câlins, la journée passe vite et la fatigue s’installe
avec, à la dé, sautes d’humeur et mal de dos.

Petits conseils d’intendance

  • Tout d’abord, pour récupérer de la fatigue, faites comme votre bébé, couchez-vous de bonne heure et faites la sieste.
  • Au sein ou au biberon, nourrissez votre enfant à la demande. Il se régulera sans problè et vous, vous échapperez aux longs moments épuisants à attendre qu’il tète.
  • Si vous nourrissez votre bébé au biberon, stérilisez les flacons de verre et les tétines en seule fois et gardez-les ensuite au réfrigérateur.
  • Vous pouvez encore faire quantité de choses, votre bébé contre vous dans un porte-bébé ventral. Tout contre vous, l’enfant éprouve un parfait sentiment de sécurité, il sent votre odème votre chaleur, il est bien et vous, vous avez les mains libres.
  • Simplifiez les tâches ménagères au maximum, vous les ferez après et il sera toujours temps, dans quelques semaines, de programmer une journée de ménage è fond.
  • Faites des listes, c’est le plus sûr moyen de ne rien oublier et de se libérer l’esprit de bien des soucis qui, en réalité, sont sans grande importance.

Laissez-vous aider

N’hésitez pas à partager les tâches, il suffit souvent de demander au papa un peu d’aide pour qu’il y pense. C’est le début des bonnes habitudes et l’occasion pour lui de s’occuper de son bébé.
Pendant ce temps, occupez-vous de vous : faites de la gym, de la remise en forme, prenez un petit bol d’air dans le quartier, rendez visite à une amie, les idées ne manquent pas.
Laissez votre conjoint et votre bébé seul à seul, c’est beaucoup mieux.
Et si vous êtes fatiguée, débordée, déprimée, faites appel au service social de votre mail à votre Caisse d’allocations familiales. L’un comme l’autre peuvent mettre à votre disposer une aide ménagère dont le travail est rémunéré en fonction de vos revenus.

La vie à trois

Etre enfant ne doit pas accaparer tous vos instants. Essayez de garder des moments rien que pour vous et votre conjoint. Par exemple, faites du sport ensemble ou programmez-vous une fois par semaine une sortie en téte-à-tête. Votre bébé, pendant ce temps-là, dormira paisiblement dans son berceau sous la responsabilité une ou d’un baby-sitter. Si vous allaitez bébé, avant de partir, tirez un peu de votre lait et conservez-le au réfrigérateur jusqu’au moment du repas.

 

 



fecondation, fécondation in vitro, placenta, foetus 4 mois, foetus 1 mois, attendre bebe, evolution foetus, attendre un bebe, contraception, placenta schéma.