Soyez-en sûre: votre bébé avant de naître connaît bien votre voix. Des études faites sur des enfants quelques heures après leur naissance prouvent qu’ils sont capables de reconnaître la voix de leur mère parmi des voix étrangères. L’ensemble du système auditif du fœtus fonctionne à 20 semaines, mais sa maturation ne sera achevée qu’au 7e mois.

Un environnement très sonore

C’est la présence de liquide amniotique dans l’oreille moyenne et dans la caisse du tympan qui permet aux sons de se transmettre. Ce liquide est expulsé à la naissance  au moment du premier cri et donne ainsi à l’oreille ses pleines capacités. Le fœtus entend les bruits émis par sa mère, battements du cœur, circulation sanguine et borborygmes. On évalue la puissance sonore  de ces « bruits de fond » entre 70 et 95 décibels. Il entend également les siens, ceux qu’il fait en bougeant et ceux du placenta et, bien sûr, il entend la voix humaine. Celle de sa mère est déformée, celles des autres personnes qui parlent autour de lui sont moins fortes mais plus distinctes. De toutes récentes découvertes confirment que le fœtus entend dès la 22e semaine de vie in utero. Tous les bébés réagissent de la même manière: l’augmentation de la puissance du son provoque en eux une accélération cardiaque. Il semble même que le fœtus manifeste une certaine désapprobation en clignant des yeux.

L’observation, des enfants nés avant terme montre que le prématuré sait très tôt qu’on lui parle. Il distingue déjà les changements de tonalité et de fréquence de la voix qui s’adresse à lui.

Mémoire in utero

On sait aussi qu’il s’habitue aux bruits et il est même possible de le conditionner. Une expérience a démontré que dans les familles russes parlant français, le nouveau-né préfère la langue que sa mère a parlée pendant la grossesse à la langue maternelle (russe). Et les réactions du bébé sont beaucoup plus intenses, si, pendant les derniers mois de la grossesse, la mère a lu ou chanté le même texte.
En fait, il semble que le bébé in utero ne comprend pas les mots, bien sûr, mais perçoit l’intonation, donc la charge affective qu’ils portent. Observez-vous lorsque vous parlez à votre bébé, votre voix est différente de celle que vous adoptez pour parler à un adulte et
même à votre aîné si vous attendez un deuxième enfant.Toutes ces recherches ont permis aux services de médecine néonatale de développer des soins aux nouveau-nés, notamment pour calmer les bébés qui pleurent ou qui semblent stressés, en leur faisant écouter les battements d’un cœur humain. Cette écoute est généralement « magique » et les apaise presque aussitôt pour la plupart.

De plus en plus mature

Au cours du 7e mois, le système nerveux se sophistique : le cortex se creuse de multiples sillons, les neurones se développent. Les nerfs s’enrobent de myéline, substance graisseuse constituant la gaine des fibres nerveuses. Le cordon ombilical a changé. Il est beaucoup plus large pour permettre aux vaisseaux sanguins qui le parcourent de remplir leur fonction sans être gênés par les mouvements du fœtus. Il s’est également capitonné d’une masse blanchâtre qui ressemble à de la gélatine. Enfin, c’est souvent au cours de ce mois que le futur
bébé se place verticalement tête en bas. Mais certains bébés peuvent attendre encore quelques semaines pour faire. Le bébé pèse en moyenne 1,7 kg et mesure 44 cm.