De l’embryon au fœtus



Au troisième mois, l’embryon devient fœtus. Ce n’est pas une simple fantaisie de vocabulaire. En fait, à la fin du deuxième mois, l’embryon a tous ses organes et sa morphologie est définitivement en place. Maintenant l’enfant doit se développer. À ce stade, il mesure 10 cm et pèse 45 g.
Sur le plan morphologique, on distingue très clairement ses membres, ses jambes sont tendues et ses doigts de pieds tendrement en éventail, ses bras sont assez longs pour que ses mains se rejoignent; on distingue déjà la trace de ce que seront les ongles. Sa tête est
toujours importante, et représente un tiers de son corps. Le visage commence à se modèle deux creux se forment pour devenir les narines, le nez et la lèvre supérieure s’esquissent, le menton pousse et les joues se marquent sous les yeux. Ce visage a encore peu de muscles, ce sont eux qui lui donneront toute sa rondeur. Les paupières sont fermées, elles ne s’ouvriront que dans trois mois. On observe encore la forme première des organes génitaux.

L’apparition du sexe

Une grande transformation intervient, celle de l’appareil génital. On peut dire que c’est à ce moment que se forme un bébé fille ou un bébé garçon. On sait que le sexe est déterminé dès la fécondation. Mais sur le plan anatomique, au cours des deux premiers mois de vie foetale, il n’y a pas de différence. Le sexe se compose de deux glandes appelées gonades prolongées par les canaux dits de Mùller et de Wolff.
Pour donner naissance au sexe féminin, l’appareil génito-urinaire se sépare en deux.
Les canaux de Mùller deviennent les trompes, le vagin et l’utérus. En revanche, chez le petit garçon, l’appareil génito-urinaire ne subit aucune modification. Les canaux de Mùller ‘atrophient et ceux de Wolff se transforment pour donner naissant e à la prostate et aux vésicules séminales.

Les prémices de l’autonomie 

Le cordon ombilical est bien formé. Il relie le fœtus au placenta. Il se compose de deux artères et d’une veine entourée d’une substance gélatineuse. Les artères évacue vers le placenta les déchets produits par le fœtus. Ces déchets sont à leur tour éliminés par le sang maternel grâce aux chambres situées contre la muqueuse utérine.
La veine apporte, elle, les éléments venus du sang maternel et nécessaires à la bonne croissance du fœtus. Au fil des mois, le cordon ombilical s’allonge, se tord sur lui-même.
C’est ce qui explique son aspect torsadé au moment de la naissance. Il arrive même qu’il s’enroule autour du cou du bébé, posant de graves problèmes au moment de l’accouchement.

Pourtant il est indispensable qu’il ait une certaine longueur (à la naissance il mesure environ 50 cm), afin de permettre au fœtus de bouger dans le liquide amniotique.
Le fœtus a sa propre circulation sanguine. Sa peau, très fine, laisse apparaître en surface de nombreux vaisseaux sanguins où l’on voit le sang circuler. Mais son sang n’a pas encore toutes les caractéristiques qu’il aura au moment de la naissance. Il est, notamment, pauvre
en oxygène. Il peut ainsi vivre en hypoxémie ; en fait, il s’économise : protégé par le liquide amniotique, il n’a pas besoin de réguler sa température. Il vit en permanence à 37 °C.
Sa tension artérielle est très faible.
Caractéristique de cette période, le foie se développe considérablement et les reins sont achevés. Ces deux organes vont permettre au fœtus d’organiser sa circulation sanguine.
Jusqu’alors, ses globules rouges et les cellules souches des globules blancs étaient produites par un organe extérieur, le sac vitellin. Au troisième mois, le fœtus produit ses globules rouges grâce à son foie et à sa rate, qui deviennent fonctionnels. La moelle osseuse va
commencer à produire des globules blancs qui se répartiront ensuite dans les ganglions lymphatiques et le thymus.

Premiers mouvements

Grand événement de ce troisième mois, le fœtus commence à bouger, ce sont de petits mouvements saccadés qui, en raison du liquide amniotique et de l’éloignement des parois de l’utérus des membranes qui protègent le futur bébé, vous sont encore imperceptibles. Son squelette poursuit son ossification, notamment les os de sa colonne vertébrale. Ses muscles se forment, c’est sans doute ce qui va lui permettre d’effectuer ses tout premiers mouvements. Il bouge, mais dans la plus grande discrétion, en cachette de sa mère. Il bouge un bras, une jambe, cherche à prendre son pouce, agite la tête.

Le sens de l’équilibre

Parmi les toutes premières capacités du fœtus, il en est une qu’il semble mettre en sommeil jusqu’au moment de sa naissance : le système vestibulaire. Il réside essentiellement dans l’oreille interne et c’est lui qui permet de contrôler l’équilibre. L’oreille interne commence à être innervée dès 8 semaines de gestation et tout l’appareil vestibulaire est fonctionnel au sixième mois.
Son mécanisme repose sur des canaux situés au niveau de l’oreille, remplis de liquide et dont les mouvements font bouger des cils infiniments petits qui transmettent l’information aux cellules nerveuses. De minuscules cristaux ont pour fonction de permettre à la tête de reconnaître sa position.
On pense que le bébé ne s’en sert pas puisque, lorsque sa mère bouge, il ne fait aucun mouvement et n’essaie pas de rétablir un équilibre ou une position in utero légèrement bousculée. Tout au contraire, c’est lorsqu’elle est au repos qu’il décide de faire des cabrioles et de renforcer ainsi sa toute nouvelle musculature.

 

 



fecondation, fécondation in vitro, placenta, foetus 4 mois, foetus 1 mois, attendre bebe, evolution foetus, attendre un bebe, contraception, placenta schéma.




evolution foetus, evolution grossesse mois par mois, foetus mois par mois, a quoi ressemble un foetus dun mois, développement du bébé dans le ventre, a quoi ressemble un foetus d\un mois.