Lorsque l’allaitement est impossible ou non désiré, vous pouvez heureusement faire boire votre bébé au biberon. L’important est la façon de donner, qui compte autant que ce qui est donné. Le bébé qui vient de naître est alimenté au lait premier âge. Ce lait apporte au nourrisson de moins de 5 mois tout ce dont il a besoin pour sa croissance et sa maturation. Protides, glucides et lipides ont été particulièrement étudiés pour lui assurer un apport énergétique complet tout en respectant ses capacités digestives.
C’est le pédiatre qui prescrit ce lait et la quantité à donner. Celle-ci n’est pas liée à l’âge de l’enfant, mais à son poids. Généralement, le nombre de biberons est de six par 24 heures.
Mais il est des jours où l’enfant a très faim et boit tout ce qu’on lui donne, d’autres où il laisse systématiquement du lait au fond de ses biberons. Seule une réelle perte de poids sur plusieurs jours justifie une inquiétude.

Le respect des doses et des quantités

La reconstitution du lait se fait dans la proportion d’une mesurette rase de lait en poudre pour 30 ml d’eau. Pour obtenir 120 ml de lait, il faut donc 4 mesurettes de lait et 120 ml d’eau. Versez chaque mesurette l’une après l’autre et secouez toujours bien le biberon pour éviter les grumeaux. Le respect des doses doit être rigoureux. Le désir de stimuler la prise de poids peut conduire certaines mères à des erreurs de surdosage qui entraînent diarrhées, vomissements et perte d’appétit. Si la quantité de lait prescrite par le pédiatre n’est pas
un multiple exact de 30 (par exemple : 75 ml), il est préférable de préparer une quantité supérieure de lait (90 ml d’eau et 3 mesurettes exactes de poudre), plutôt que d’utiliser des demi-mesurettes. Votre bébé boira ce qu’il désire. Voici, à titre d’exemple, le rythme de l’alimentation au biberon : six biberons par jour, toutes les trois heures, avec une heure de plus ou de moins selon la demande de l’enfant : 6 h 30/7 h ; 10 h/10 h 30 ; 13 h/13 h 30; 16 h/16 h 30 ; 19h/19 h 30 ; 22 h/22 h 30.

Tout prêt 

Pour ceux et celles qui refusent de jongler avec les mesurettes, il existe un lait diététique liquide prêt à l’emploi et qui convient aux enfants, de la naissance à 1 an (p. 446). En outre les fabricants de lait infantile proposent des biberons prêts à l’emploi, déjà utilisés dansfl
nombreuses maternités, et progressivement commercialisés.
Tous les laits premier âge, bien que se rapprochant du lait de la mère, lui restent toutefos inférieurs en raison de leurs propriétés allergisantes dues aux protéines du lait de vache, et à l’absence de propriétés anti-infectieuses. Le lait hypoallergénique est de p
en plus recommandé en suite d’allaitement. Aujourd’hui, la Sécurité sociale rembourse zam certains cas les laits de substitution.

L’intolérance au lait en poudre

Il n’existe réellement que deux cas de complète intolérance au lait en poudre.
Certains bébés sont allergiques à la protéine du lait de vache. Des la naissance, ou peu après, ils manifestent des troubles. La manifestation la plus courante est d’ordre digestif, avec des diarrhées, accompagnées parfois de saignements et associées à des vomissements. Certains enfants développent des réactions plus importantes avec urticaire, troubles respiratoires ou œdème pouvant entraîner la perte de connaissance et réclamant une
hospitalisation d’urgence. Un lait hypoallergénique ou un lait de soja est alors prescrit. D’autres bébés ne supportent pas la saccharose habituellement ajoutée aux laits en poudre. Il suffit alors de donner à l’enfant un lait sucré au lactose ou à base de dextrine pour que tout rentre dans l’ordre.

L’eau du biberon

Pour reconstituer le lait, il est préférable d’utiliser de l’eau minérale. Celle-ci doit être pure, faiblement minéralisée et de pH neutre. Les bouteilles doivent être conservées au frais et dans un endroit sec, dans le noir. Elles seront refermées ces usage et utilisées sous 48 heures. En dépannage, on peut utiliser l’eau du robinet (sauf eau de source non contrôlée) à condition de la faire bouillir 25 minutes et de l’aérer en la battant avec une fourchette. Vous pouvez aussi choisir chez votre commerçant une bouteille portant la mention « coupage biberon » sur l’étiquette.



fecondation, fécondation in vitro, placenta, foetus 4 mois, foetus 1 mois, attendre bebe, evolution foetus, foetus de 7 mois en image, attendre un bebe, contraception.