Vous appartenez à la catégorie des futures mamans qui travaillent, comme la grande majorité des femmes qui sont enceintes pour la première fois. Votre ventre s’arrondit, vous avez beau vous vêtir de manière à ce qu’il ne se voit pas trop, il va falloir pourtant annoncer à votre patron ou au directeur du personnel la bonne nouvelle.

Préserver les relations futures

En effet, il est important pour vos relations futures qu’il ne soit pas le dernier averti; bien que sur le plan du droit du travail vous ne soyez seulement tenue à lui indiquer que vos dates de départ et de retour de congé de maternité. Averti à temps, le responsable de l’entreprise
où vous travaillez va pouvoir s’organiser durant votre absence. Un conseil: profitez d’un moment où il semble ne pas avoir trop de soucis et demandez-lui un rendez-vous. Cette annonce ne peut se faire au détour d’un couloir. Si vous avez un poste à responsabilités,
réfléchissez à l’organisation possible de votre service en votre absence. Les futures mamans sont généralement angoissées à l’idée de cette annonce, mais rassurez-vous, même si sur le moment votre patron prend la chose de manière assez froide, voire désagréable, quelques jours plus tard il se sera rendu à la raison.
L’annonce aux collègues de bureau est souvent plus simple. Vous constaterez que certains se révèlent sous des jours nouveaux, les plus distants pouvant se montrer sympathiques et prêts à vous aider. Mais ne comptez quand même pas trop sur leur solidarité, surtout
si votre grossesse entraîne de nombreuses absences de votre part. Pensez que pour quelques jours vous ne serez pas remplacée et qu’il leur faudra faire votre travail, en plus du leur.