Alimentation: chasser les idées fausses



Le rythme de prise de poids idéal est de un kilo par mois.
Non. Il n’y a pas de règle, la prise de poids est variable d’une femme à l’autre. De plus, c’est en fin de grossesse que se situe la prise de poids la plus importante. Ainsi, jusqu’au 3e mois, il n’y a aucune différence dans la quantité d’aliments absorbés, soit 2 000 calories par jour. À partir du 2e trimestre, la future maman peut manger un peu plus, en forçant sur les protéines, les laitages et les fruits, soit 2 400 calories par jour. Au 3′ trimestre, l’apport quotidien peut être porté à 2 800 calories par jour.

L’huile et la marqarine sont moins grasses que le beurre et la crème

Non. Beurre et margarine, à poids égal, contiennent la même quantité de lipides, soit environ 82 g pour 100 g. Les huiles, quelle que soit leur origine, contiennent 100 g de lipides. En revanche, la crème est moins riche en lipides soit 30 g pour 100 g et les crèmes allégées en contiennent bien sûr encore moins, de 12 à 29 g selon le produit pour 100 g.
Mais c’est l’assimilation qui est différente entre les graisses d’origine animale et les graisses d’origine végétale. Attention, toutes les margarines ne sont pas d’origine végétale.

Le lait est lourd, difficile à digérer

Non. Les futures mamans qui avant d’être enceintes avaient du mal à digérer le lait ne le supporteront toujours pas. Mais 90 % de la population le tolère parfaitement bien, surtout s’il est demi-écrémé. Il peut toujours être remplacé par un yaourt.

Pour les vitamines, rien ne vaut les légumes et les fruits frais

Non. Tout dépend de l’état de leur maturité à la cueillette et du temps de transport entre celle-ci et l’arrivée du produit sur l’étalage du commerçant. Il est parfois beaucoup plus intéressant sur le plan des vitamines de choisir conserves ou surgelés. Les usines qui transforment les fruits et les légumes sont généralement situées au cœur même des régions productrices. Ils sont alors cueillis mûrs à souhait et cuisinés ou surgelés sans attendre. Mieux vaut pourtant éviter les produits faisant appel à des conservateurs chimiques ou même à certains colorants. On ne leur attribue rien de grave mais puisqu’on demande à la future maman de limiter les produits chimiques que sont les médicaments, pourquoi ne pas vous en passer complètement ? Cela n’est pas trop compliqué.

Le yaourt est décalcifiant

Non. C’est l’aliment idéal pour l’apport de calcium. En consommant 100 g de yaourt, vous apportez à votre organisme 140 à 175 mg de calcium. Ce serait dommage de vous en priver. Les apports journaliers recommandés sont de 1,5 mg de calcium. Pour cela, consommez un produit laitier à chaque repas et au moins 1 litre de lait ou son équivalent ; 1/4 de litre de lait = 2 yaourts = 300 g de fromage blanc.

Il ne faut pas manger de persil ni de safran

Si ces deux plantes ont des pouvoir abortifs, ce n’est certainement pas dans les quantités utilisées habituellement en cuisine. On accuse aussi ces plantes de provoquer des troubles urinaires ou cardiaques : quelques feuilles de persil sur une salade ou le pistil d’une fleur de safran dans un court-bouillon n’ont jamais provoqué de tels troubles. De plus, le persil abortif est une variété bien particulière que l’on ne vend pas sur les marchés.

Une future maman en fin de grossesse doit réduire sa consommation de sel

Non. Il est vrai que la suppression du sel dans l’alimentation de la future maman a été longtemps à la mode, notamment pour réduire le phénomène classique des œdèmes en fin de gestation. Aujourd’hui, on ne prescrit plus de tels régimes, sinon dans des cas bien précis. En effet, on s’est aperçu que le sel contenait des oligo-éléments importants. De plus, c’est lui qui régule l’équilibre en eau de la mère et de l’enfant. En fait, il n’a jamais été la cause directe de rétention d’eau, bien au contraire. Dans la plupart des cas, il est d’ailleurs éliminé très rapidement dans les urines. Une future maman peut donc manger salé raisonnablement.

Il n’y a que les laitages pour apporter du calcium

Vous consommez aussi du calcium en mangeant des oranges et du chou. Bien sûr, y trouve en plus faible quantité : 300 mg de calcium sont contenus dans un kilo d’oranges dans 850 g de chou vert. Les légumes riches en calcium sont le cresson, les haricots, les épinards et les endives, viande rouge est bien meilleure que la viande blanche.
Sur le plan du goût, c’est affaire personnelle. Dans les deux cas, la viande doit être cuite tout au long de la grossesse. D’autre part, viandes blanche et rouge ont des protidiques identiques, même, la richesse en fer est équivalente quels que soient l’animal et les eaux, seuls les abats sont plus riches en fer.

 



fecondation, fécondation in vitro, placenta, foetus 4 mois, foetus 1 mois, attendre bebe, evolution foetus, foetus de 7 mois en image, attendre un bebe, contraception.